Qui es-tu Marie-France Zerolo ?

Le goût inventé des cerises est une de nos deux dernières premières lectures (collection Ginko) sorties en librairie au début du mois d'octobre. À cette occasion, nous avons posé quatre questions à son autrice, Marie-France Zerolo.







Enfant, à quel métier rêvais-tu ?


Je rêvais d’être vétérinaire à la campagne,

m’occuper des animaux de la ferme, à cause de mes vacances dans le Cantal.

Je suis psychomotricienne aujourd’hui mais… j’ai quand même réussi à habiter dans le Cantal.


Quel est ton livre jeunesse préféré ?


Mon coup de cœur, enfant, à l’école, c’était De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête de Werner Holzwarth et Wolf Erlbruch. Mais adulte, mon coup de cœur est pour Les oiseaux d'Albertine et Germano Zullo.


Comment est née l'histoire du Goût inventé des cerises ?


D’un vrai souvenir. De plusieurs souvenirs d’enfance : j’ai mêlé ma (vraie) quête de trésor sous le (vrai) cerisier de ma grand-mère, avec une (vraie) ambiance familiale pleine de cousines, des grandes, des petites. Le reste est invention, rêverie.


Une anecdote sur Le goût inventé des cerises ?


Oui. Le « gâteau-que-j’aime-tant », dont le titre ressemble à un slogan des années 80, est devenu le nom générique du gâteau que ma grand-mère faisait. C’est notre madeleine de Proust familiale, un petit goût d’enfance, un petit clin d’œil glissé dans le livre.


Le goût inventé des cerises de Marie-France Zerolo et Bérengère Mariller-Gobber est actuellement en librairie.

Découvrez notre collection Ginko de premières lectures pour les jeunes lecteurs (6-8 ans).