Qui es-tu Anne-Lise Boutin ?

Petite peur est un roman (collection Ginko, premières lectures) sorti en librairie au début du mois d'octobre. À cette occasion, nous avons posé quatre questions à son illustratrice, Anne-Lise Boutin.



Enfant, à quel métier rêvais-tu ?


Je voulais être architecte ou styliste... mais j'ai aussi le souvenir très précis de m'évertuer à illustrer les contes de La sorcière de le rue Mouffetard de Pierre Gripari.


Quel est ton livre jeunesse préféré ?


Il y a tellement de livres jeunesse que j'adore que le choix est difficile, mais j'ai une tendresse particulière pour Porculus d'Arnold Loebel qui a accompagné mon enfance.


Quelle technique as-tu utilisé pour illustrer Petite peur ?


Le dessin au trait noir a été réalisé au feutre. Ensuite je scanne les illustrations pour une mise en couleur grâce aux outils numériques.


Une anecdote sur Petite peur ?


Ce texte m'a particulièrement touchée car après avoir connu des périodes où la peur/ les peurs m'habitaient, il m'a fallu faire ce cheminement qui consiste à "adopter ses peurs", à en faire d'une certaine manière, et c'est toute la difficulté, vos "alliées" et non des ennemies à combattre.

Aussi, la difficulté et une grande partie de l'intérêt à mettre en image Petite Peur a été de trouver la forme graphique que cette peur devait prendre : imaginer une forme qui soit inquiétante un personnage protéiforme, sombre, que l'on trouve caché un peu partout, anthropomorphisé mais sans expression de visage à part des yeux qui scrutent mais dans le même temps, cette peur se devait d'être aussi attachante de petite taille, pas de grands yeux, pas de grande bouche effrayante prête à vous dévorer ni de grands bras prêts à vous attraper, mais une petit boule noire (soit) que l'on pourrait prendre dans ses bras comme une peluche.


Petite peur de Cécile Emeraud et Anne-Lise Boutin est actuellement en librairie.

Découvrez notre collection Ginko de premières lectures pour les jeunes lecteurs (6-8 ans).