Qui es-tu Ninon Dufrénois ?

Rosalie est un roman (collection Ginko, premières lectures) sorti en librairie au début du mois de mai. À cette occasion, nous avons posé quatre questions à son autrice, Ninon Dufrénois.



Enfant, à quel métier rêvais-tu ?


Enfant, je rêvais déjà de voyager.

Ma marraine, qui était dans la marine, m'envoyait une carte postale de tous les ports du monde où son bateau faisait escale. Ces images d'ailleurs me fascinaient et je me disais :

"un jour, moi aussi j'irai là-bas" .

Pendant les vacances, j'entretenais de longues relations épistolaires, en écrivant des histoires que j'envoyais sous forme de petites bds romancées à mes amies. Et j'écrivais aussi des scènes de théâtre que je mettais en scène avec comme comédiens, mes frères et mes cousines.

En fait, j'ai toujours su ce que je voulais faire, inventer des histoires, les mettre en scène pour les raconter et explorer le monde pour me nourrir de nouvelles images et aventures.


Quel est ton livre jeunesse préféré ?


À cette question, il m'est impossible de répondre. Dans mon cœur, il y a beaucoup de place pour tout ce que j'aime ou me passionne. J'ai plusieurs livres jeunesse préférés. Les lectures de mon enfance ont pour moi été très marquantes et certains livres ne m'ont jamais quittée comme, Le bonhomme de neige, les Contes de la rue Broca et de la Folie Méricourt, Marie et le chat sauvage, Apoutsiak petit flocon de neige, Le club des cinq, Un bon petit diable, Le vent dans les saules, Vipère au poing, etc. La liste est longue, la lecture était ma bulle de bien-être, le fuel de mon imagination.


Comment est née l'histoire du Rosalie ?


L'histoire de Rosalie est née il y a quelques années.

Je suis une maman très sollicitée et en fin de journée, quand je suis sous la douche, au calme, mon esprit vagabonde, imagine, rêve et souvent, invente des histoires.

C'est comme ça que Rosalie est née, sous la douche !

Je crois que ce jour-là, j'avais envie de transmettre quelque chose à mes enfants, de rappeler des souvenirs heureux à ma maman, ceux qui ont fait de moi une aventurière de la vie.

Cette histoire est restée tapie dans un tiroir plusieurs années. Je l'ai gardé précieusement car quelque chose au fond de moi me soufflait qu'elle avait sa place quelque part. Et j'ai rencontré Sophie. Elle m'a demandé si j'avais déjà écrit quelque chose et comme une Méhari ça résiste au temps et à toutes les intempéries, il m'a suffit de tourner la clé pour que le moteur démarre et une nouvelle aventure a commencé.


Une anecdote sur Rosalie ?


À un moment de l'histoire, je parle de risque d'éjection quand la maman appuie sur le champignon, et bien c'est basé sur une véritable anecdote. Un jour, alors que nous partions en balade, nous avons entendu un de mes frères crier "attendez moi !". Il ne s'était pas bien accroché et au démarrage, il avait valsé par-dessus bord. Il était surpris mais ne s'était pas fait mal, on en rigole encore.


Rosalie de Ninon Dufrénois et Julien Martinière est actuellement en librairie.

Découvrez notre collection Ginko de premières lectures pour les jeunes lecteurs (6-8 ans).